Rémy Marie | Hypnose Caen
Infirmier et Hypnothérapeute en hypnose Ericksonienne à Caen Spécialisé résolution des Troubles Anxieux
 
4 bis Place des commerces, 14610 Cairon
 
 
07 60 87 14 41
Rémy Marie | Hypnose Caen
Infirmier et Hypnothérapeute en hypnose Ericksonienne à Caen
Spécialisé résolution des Troubles Anxieux

Milton Erickson, fondateur de l'hypnose Ericksonienne


Milton H. Erickson (1901 – 1980), de son nom complet Milton Hayland Erickson, est un psychiatre et hypnothérapeute américain ayant exercé son activité à Phoenix (Arizona). Milton Erickson à permis le renouveau de l’hypnose thérapeutique, ou du moins sa mise en lumière pour notre époque.

De plus, il a créé une scission entre l’hypnose autoritaire pratiquée au tout début des années 1900 et l’hypnose nommée Ericksonienne qui est un style d’hypnose découlant directement de ses travaux et recherches.

Le parcours d’Erickson

Hypnose Ericksonienne - Milton Erickson

Né le 5 décembre 1901 dans une petite ville du Nevada, Milton Erickson est atteint de plusieurs pathologies, daltonisme et dyslexie notamment. À l’âge de 17 ans, il contracte la poliomyélite. À la suite d’une conséquence de la poliomyélite, Erickson, tombe dans le coma pendant plusieurs jours, à la suite de cet épisode il n’est capable que de bouger les yeux et observe les différentes personnes aux alentours.

Cette observation va lui permettre de perfectionner, sa connaissance des relations interhumaines et notamment l’ensemble des notions rattachés aux langages non-verbaux.

En parallèle, il passe de longues heures pour localiser ses membres grâce à des expériences de pensées. Ces expériences sont en fait des séances d’auto-hypnose, non comprise comme tel.

Ayant retrouvé l’essentiel de ses capacités physiques au terme d’une lourde rééducation, Milton Erickson s’inscrit simultanément aux études de médecine et de psychologie.

C’est au cours de sa troisième année d’étude de médecine qu’Erickson découvre pour la première fois l’hypnose. Encore à l’état de recherche expérimental cette technique éveille son intérêt.

L’hypnose à cette époque commence lentement à se structurer, cependant l’approche hypnotique majoritaire de l’époque est une approche autoritaire avec des suggestions directes. Une relation ascendante – descendante entre le thérapeute et le patient.

Diplômé de la faculté de médecine ainsi que de psychologie, Erickson commence à travailler dans différents hôpitaux en tant que psychologue et psychiatre. En 1934, il devient le directeur de la recherche psychiatrique de l’hôpital « Eloise » dans le Michigan. Il continue d’explorer l’hypnose ainsi que de développer sa théorie par l’écriture de nombreux articles ainsi que la réalisation de nombreuses expériences.

Âgé de 51 ans Milton Erickson subit une deuxième aggravation de sa maladie à poliomyélite. Cette dernière aggravation l’handicape de plus en plus, et il utilise l’auto-hypnose pour gérer les douleurs chroniques.

Jusqu’à la fin de sa vie en 1980 à l’âge de 78 ans, Milton Erickson à continué d’écrire à propos de l’hypnose ainsi que de faire apprendre les techniques hypnotiques auprès de nombreux thérapeutes et psychothérapeutes.

Milton Erickson est considéré comme le père des thérapies brèves et à ainsi influencé de nombreux courants de thérapies brèves (Hypnose, PNL, Palo-Alto…).

L’hypnose Ericksonienne, une révolution de l’hypnose et des psychothérapies

Erickson - Hypnose Ericksonienne

L’approche d’Erickson par rapport à l’hypnose, ainsi que les nombreuses études effectuées ont permis un véritable renouveau de cette discipline.

Encore majoritairement présente dans les différentes pratiques hypnotiques, l’approche Ericksonienne témoigne de cette véritable révolution des psychothérapies et notamment de l’hypnose.

En modifiant les relations entre soignant et soigné, ou plutôt entre thérapeute et patient, Erickson va totalement à contre-pied de la pensée majoritaire de l’époque qui est que le thérapeute doit apporter la solution au patient. Ce dernier devant rester passif et « docile » aux recommandations du praticien.

En plus de replacer le patient comme un acteur de soin et de son propre changement, Erickson considère qu’une thérapie, et notamment une thérapie sous hypnose, doit absolument être unique et personnalisé par rapport au patient.

Cette approche unique permet de se rapprocher au plus près de la problématique du patient, mais aussi de l’atteinte de son objectif.

Les suggestions indirectes permettant au patient de choisir le meilleur accès à ses ressources internes. L’imagination ainsi que l’accès aux émotions permet le changement ainsi que l’instauration de ce changement au cours de la transe hypnotique.

L’approche Ericksonienne, le patient acteur du soin, de son soin

Erickson - Hypnose Ericksonienne

Et si vous aviez en vous les compétences et toutes les solutions pour pouvoir résoudre votre problématique ? Ceci est le postulat de la théorie de l’hypnose Ericksonienne.

L’hypnose est une technique, un support, permettant d’accéder aux ressources du patient, cependant, c’est le patient qui décide de son changement, car lui seul connaît sa vie et sait ce qu’il veut en faire !

Erickson à élaboré l’ensemble de sa théorie de l’hypnose Ericksonienne centré sur le patient, le patient étant acteur de son changement. La révolution d’Erickson est que le patient est acteur de son propre changement, redéfinissant l’ensemble des relations entre thérapeutes et patient. Passant d’une pratique de l’hypnose directive et autoritaire, avec une relation ascendante – descendante à une relation de collaboration entre le thérapeute et le patient.

Le patient donnant la direction à suivre et le thérapeute aidant le patient à trouver ou à retrouver les ressources nécessaires pour qu’il puisse atteindre son objectif.

En soi que ce soit la constitution d’une problématique ou l’atteinte d’un objectif, c’est le patient qui décide de l’orientation de son avenir.

Pour favoriser cette reprise du pouvoir thérapeutique par le patient, Erickson, développe la technique de la suggestion indirecte.

Pour rappel, la suggestion est l’outil qu’utilise le thérapeute pour permettre le changement du patient. La suggestion est le centre de toute thérapie et de l’orientation de cette dernière.

Il existe deux types de suggestions. La suggestion directe (hypnose autoritaire) et la suggestion indirecte (hypnose Ericksonienne).

La suggestion indirecte développée par les travaux d’Erickson permet au travers d’histoire ainsi que de métaphores de développer les ressources du patient. Ces histoires et métaphores, pour la majeure partie universelles, permettent une adaptabilité et une personnalisation des suggestions au patient. Encore une fois, seul le patient est conscient de ses capacités, mais aussi de la solution pour résoudre sa problématique.

La suggestion indirecte permet le choix au patient, elle parait ainsi nettement moins manipulatoire que la suggestion directe qui impose le changement que le thérapeute souhaite, sans intégrer le patient dans ce processus.

 

« Vous savez plus de choses que vous savez que vous savez » - Milton H. Erickson.

Cette approche Ericksonienne vous intéresse ? Cliquez-ici pour prendre rendez-vous !

Envie d’en savoir plus sur l’hypnose à Caen ou mon approche de l’hypnose ? Visitez le Blog ou mon approche de l’hypnothérapie à Caen !

Un doute ? Une question ? Contactez-moi !


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

Prendre rendez-vous en ligneDoctolib