Rémy Marie
Hypnose Ericksonienne
 
4 bis Place des commerces, 14610 Cairon
 
 
07 60 87 14 41

Les signes et les profondeurs de transe

En hypnose, il est important de savoir si une induction a fonctionné, ainsi, il est nécessaire de pouvoir identifier les signes de transe. Il existe différents signes de transe plus ou moins identifiables que nous pouvons référencer.

 

Cependant, ces signes de transe ne donnent qu’une indication sur l’état dans lequel est plongé le patient et ne constitue pas une preuve irréfutable de l’expérience hypnotique vécu, le ressenti du patient, vous, étant la seule constante essentielle lors d’une expérience hypnotique et vous seul restez juge de ce qui est vécu.

 

La transe est donc observable de l’extérieur grâce à un ensemble de signes cliniques :

 

  • Un état de relâchement musculaire corporel et facial pouvant aller jusqu’au sommeil ou à la léthargie.
  • Un pouls ralenti et une tension artérielle diminuée.
  • Une respiration plus lente et profonde avec parfois des suspensions.
  • Un ralentissement des mouvements et l’installation progressive d’une certaine immobilité.
  • Des mouvements involontaires (mouvements idiosyncratiques ou idéomoteurs).
  • Des mouvements volontaires inhibés (catalepsie).
  • Une modification de la chaleur corporelle (une diminution le plus souvent).
  • Changement de la couleur de la peau au niveau facial (vasodilatation ou vasoconstriction périphérique).
  • Des mouvements rapides des paupières et un balayement des orbites.
  • Une mydriase et une défocalisation des yeux.
  • Une possible augmentation du larmoiement.
  • Un réflexe de déglutition ralenti ou augmenté ainsi que des changements qualitatifs au niveau de la salivation.
  • Vécu de perceptions inhabituelles et parfois paradoxales : flottement, légèreté, lourdeur…
  • Une dissociation.
  • Amplification de l’acuité sensorielle, ainsi que de l’imagerie mentale.
  • Une modification du timbre de la voix.

 

D’une manière générale et pour plus de compréhension, les praticiens considèrent qu’il existe trois niveaux de transe hypnotique :

 

  • La transe légère : Etat qualifié de relaxation, le patient à l’impression d’être totalement présent malgré une détente prononcée, il entend est comprend tout ce qui lui est dit sans difficultés aucune.

 

  • La transe moyenne : Etat de focalisation du patient sur lui-même, caractérisé par une dissociation profonde entre l’expérience interne vécu et la réalité de l’environnement qui l’entoure, mis à distance. La transe moyenne est le lieu de la plupart des phénomènes hypnotiques de types catalepsie, induite ou spontanée. Cet état permet au patient de s’immerger au plus profondément dans son expérience est de limiter les résistances aux changements.

 

  • La transe profonde : Etat léthargique et/ou somnambulique, lié à une anesthésie de tout ou partie des membres ainsi que d’une amnésie complète de l’expérience hypnotique. Ce type de transe est le plus souvent utilisé dans le secteur médical pour les anesthésies sous hypnose.

 

Pour la thérapie, la profondeur de transe n’a aucune importance, une transe même légère peut provoquer des changements thérapeutiques importants. Au contraire, une transe profonde est contre-productive en thérapie.

 

Pour plus d'informations ou une prise de rendez-vous n'hésitez pas à me contacter, vous retrouver toutes les informations nécessaires dans la rubrique "Contact".


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.

Prendre rendez-vous en ligneDoctolib