Rémy Marie
Hypnose Ericksonienne
 
4 bis Place des commerces, 14610 Cairon
 
 
07 60 87 14 41

Les contre-indications de l'hypnose

L'hypnose et ses contre-indications

L’hypnose est souvent présentée comme un outil facile, ludique et ouvert à tous. Il faut toutefois nuancer cela, car l’hypnose comme toutes thérapies à ses indications, comme ses contre-indications. En effet, dans certains cas il est fortement déconseillé de pratiquer l’hypnose lors d’une thérapie, les effets pourraient être dévastateurs.

Une hypnothérapie ne se soustrait pas aux conseils de votre médecin ni aux médicaments qui vous ont été prescrit.

Association et dissociation hypnotique

Il est vrai que tout le monde passe par des états hypnotiques selon les moments de la journée et durant la phase précédant l’endormissement. En thérapie, l’état hypnotique est provoqué par le thérapeute qui l’ajustera afin d’apporter le plus de résultats et d’efficience possible. Ainsi, le thérapeute agira sur l’approfondissement de l’état hypnotique, mais aussi des phases dites de « Dissociation » ou « d’Association ».

La dissociation permet au patient en état hypnotique de se voir à la troisième personne exécutant un certain nombre de « taches » fictives nécessaires à la thérapie, cette autre personne est l’équivalent d’un clone de vous-même. Quant à l’association, elle permet au patient de se centrer sur son ressenti et d’exacerber ses sensations agréables perçues.

La schizophrénie et la démence en hypnose

Le principe d’association peut être pratiqué sur tous les patients en hypnothérapie car il ne provoque pas d’effet indésirable. Il est cependant déconseillé de trop associer les personnes ayant vécu des traumatismes physiques, en effet, cela pourrait exacerber des souvenir douloureux.

Le principe de dissociation, est la principale contre-indication en hypnose. En effet, sans avis médical l’hypnose est fortement déconseillée au patient atteint de schizophrénie. Les patients schizophrènes étant déjà dissociés (cela étant la base de leurs troubles schizophréniques) accentuer cette dissociation serait fortement délétère pour le patient. De même pour les personnes démentes, les capacités cognitives étant atteintes (notamment pour les personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer, par exemple) les capacités de concentration et de compréhension sont réduites.

Contre-indiqué ne signifie pas impossible

Malgré ces contre-indications une hypnothérapie peut être envisagée pour une personne schizophrène. Le thérapeute devra être parfaitement conscient des troubles et de la sévérité de la pathologie pour agir au mieux et éviter tout effet indésirable pour le patient.

Si vous êtes concernés par ces contre indications, faites part à votre médecin de votre souhait de pratiquer une hypnothérapie ou n’hésitez pas à me contacter directement pour en discuter. Vous retrouverez toutes les informations nécessaires dans la rubrique « Contact ».

Tableau récapitulatif

Contre-indiqué A pratiquer avec précaution
Personnalité psychotique Personne ayant vécue des traumatismes physiques
Patient schizophrène Patient schizophrène avec un thérapeute averti et conscient des effets indésirables possibles

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.

Prendre rendez-vous en ligneDoctolib